Participation du professeur Rousseau au colloque « Quelles régulations pour l’économie collaborative ? Un défi pour le droit économique » | à Nice du 15 au 16 décembre 2016

Dans le cadre des « Rencontres de Droit Économique » organisées par le GREDEG-CREDECO et la MSHS

Des propriétaires de ressources inutilisées – une chambre, un siège dans une voiture, une bicyclette, un espace de jardinage… – les ouvrent désormais à d’autres particuliers, grâce à des plateformes ou des places de marché dématérialisées, dans des conditions souvent meilleures que celles offertes par les secteurs traditionnels. 

L’innovation technologique vient ainsi au soutien d’aspirations sociétales nouvelles. Sans exclure l’idée de profit, le mouvement traduit un report des consommateurs vers des solutions alternatives à la fois plus fonctionnelles et plus soucieuses de l’intérêt général. Et la machine, le big data engendrent ici des structures d’intermédiation d’un genre inédit qui amplifient à l’infini les biens et les services offerts. Tels sont les contours encore flous de « l’économie collaborative » qui, dit-on parfois, permet au capitalisme, à bout de souffle, de se renouveler… 

En même temps, le phénomène vient télescoper les cadres juridiques traditionnels de l’activité économique. Contrat, propriété, entreprise, marché : les piliers du droit sont ébranlés et confrontés à l’apparition de nouvelles dépendances. 

Autrement dit, l’économie collaborative est aujourd’hui l’un des défis du droit économique. Ces rencontres ont précisément pour but de tenter de comprendre ces nouvelles réalités et de réfléchir à leurs régulations.

Pour en savoir davantage, veuillez vous référer au présent lien

Amphi 202 | Faculté de Droit Avenue Doyen Louis Trotabas | 06000 NICE

Ce contenu a été mis à jour le 10 décembre 2016 à 11 h 22 min.

Commentaires

Laisser un commentaire